Raid hivernal – Jour 5

Jeudi 12 mars

La météo est toujours bonne, mais avec la chaleur la neige va fondre ou être de piètre qualité ! Nous éviterons si possible les versants sud... aussi notre objectif sera le lac des Coubous au dessus de la station de Super Barèges.

Comme l'avant veille, nous partons du parking de Tournaboup (1450m), en commençant au bas des pistes par faire la photo de groupe.

Nous rattrapons assez rapidement la route (non dégagée) du col du Tourmalet, puis la piste qui remonte dans le vallon des Coubous. La neige sur la piste manque... et nous serons souvent contraints de déchausser pratiquement jusqu'au bout de la piste (1741m).

Dans l'un des couloirs de neige à l'est nous pouvons observer des izards jouant / luttant, c'est un régal à regarder.

La montée se fait plus rude maintenant, surtout qu'à certains passages la neige ne tient pas beaucoup. Mais nous arrivons vers la cote 2000m avec le relief qui s'est adouci.

Un dernier petit effort et nous sommes à 2064m à dominer la cabane et le lac des Coubous.

La température monte, la neige se transforme... nous décidons d'aller au près de la cabane pour le piquenique et redescendre ensuite. En attendant nous profitons du paysage et de la bière d'Eric.

La descente est un peu plus délicate au départ pour les raquetteurs mais tout le monde se retrouve au bas de la pente pour une autre photo de groupe.

Les prévisions météo pour la soirée et surtout pour demain sont mauvaises (pluie et douceur). Ce sera donc notre dernière randonnée de ce "raid hivernal" de Brax Montagne. Nous rentrerons comme prévu demain sur Brax mais sans sortie montagne.

Conclusion 5ème journée : soleil *** neige *
Conclusion finale : 5 excellentes journées, dans un gîte très agréable et dans une ambiance comme d'habitude des plus conviviales.

Raid hivernal – Jour 4

Mercredi 11 mars

La bonne météo est toujours au rendez-vous ! Objectif du jour le col de Lary au dessus de la station de Gavarnie. Pour profiter au mieux de la journée, nous partons 1h plus tôt que d'habitude.

Nous nous garons en montant vers la station dans une épingle à cheveu vers 1720m.

Nous démarrons directement skis/raquettes au pied. Nous apercevons plus loin le Vignemale (grand et petit).

Un premier regroupement vers 1900m nous permet d'admirer la vue derrière nous sur la vallée et sur les Soum des Canaus (2279m), Braqué (2304m) et Blanc de Secugnat (2577m).

Nous arrivons au point (sans nom) coté 2218m, dégageant encore plus le panorama !

Et maintenant nous avons en ligne de mire notre objectif le col de Lary (2278m) où nous nous dirigeons.

Du col nous avons une belle vue sur la vallée d'Ossoue, le Vignemale et on aperçoit même le refuge de Baysselance.

Les skieurs grimpent (avec quelques difficultés) jusqu'au point à 2343m au dessus du col.

Nous prenons notre pique nique.

Il commence à faire chaud et la neige commence à se transformer. Pour profiter d'une neige encore bonne nous préférons descendre et boire la bière d'Eric aux voitures...

Il est encore tôt, le temps est magnifique, aussi nous allons à Gavarnie puis jusqu'au cirque lui-même toujours aussi splendide.

Conclusion 4ème journée : soleil *** neige ***

Raid hivernal – Jour 3

Mardi 10 mars

La météo est revenue au beau temps ! Objectif du jour la crête de la Pégue au dessus de la station de Super Baréges

Nous allons au parking de Tournaboup (environ 1450m). Plein soleil, il faut mettre la crème...

Nous empruntons d'abord la piste de ski vers Super Barèges, que nous laissons vers 1600m

Nous poursuivons dans un petit goulet

Nous avons le pic de Campana (2369m) bien en vue, mais pour atteindre le collet à ses pieds, il va falloir nous espacer pour passer la zone en dévers....

La vue se dégage sur la vallée et toute la station

Nous sommes maintenant dans le vallon de Campana avec l'objectif des skieurs (le sommet de la crête).

Arrivés à un plateau à 2219m, les raquetteurs préfèrent s'y arrêter pendant que les skieurs continuent jusqu'à la crête (2400m).

La vue depuis notre "terrasse" est magnifique.

Après le pique nique les raquetteurs commencent la descente, sachant que les skieurs les rattraperont rapidement avec cette neige de rêve.

La descente est un vrai régal. La bière est bien méritée !

Conclusion 3ème journée : soleil *** neige ***

Raid hivernal – Jour 2

Lundi 9 mars

Après un excellent diner, une bonne nuit et un copieux petit déjeuner ( opérations que l'on répètera chaque jour...) nous partons malgré une météo grise et neigeuse ! Par prudence nous visons la crête vers le Pene Nere au dessus de la station de Luz-Ardiden.

Nous sommes seuls sur le parking... (environ 1530m) Nous nous lançons dans la montée avec comme "fil conducteur" la ligne électrique qui va sur la crête.

La neige tombe légèrement mais l'ambiance est très plaisante, la bonne humeur est là et la pente est douce.

Nous nous regroupons en arrivant près de la crête sous le Pene de Bassots (2012m).

Nous essayons de voir la suite, mais sans beaucoup de succès. Nous allons vers la pointe à 2048m (Scalabor).

Arrivée à ce petit sommet il nous semble plus raisonnable de redescendre vers la cabane à 1760m. La descente à raquettes est des plus agréables, pour les skieurs avec la visibilité réduite, c'est parfois plus compliqué pour estimer le relief...

Si la cabane est fermée, nous en profitons malgré tout pour sortir notre pique nique nous permettant d'attendre l'éclaircie prévue.

Au moment de repartir, le soleil pointe enfin nous donnant quelques vues sur la vallée.

Nous reprenons la piste vers la station, le paysage se dégage enfin.

Nous retrouvons les voitures er redescendons dans la vallée. En fonction des goûts l'après midi se termine en farniente, en courses, dans les eaux chaudes des thermes...

Conclusion 2ème journée : soleil * neige ***

Raid hivernal – Jour 1

Dimanche 8 mars

Rendez-vous habituel à 7h00 à la gare de Brax pour notre semaine hivernale, malgré les prévisions météo pessimistes de la semaine passée... Nous sommes 20 (globalement 10 skieurs/10 raquetteurs).

Direction Barèges pour notre 1ère randonnée dans la forêt d'Ayré.

Le soleil est là ainsi que la neige ! Nous chaussons skis / raquettes dans le village et nous entamons la montée juste derrière les thermes (environ 1230m).

Nous allons vers le Lienz, à mi parcours raquetteurs et skieurs se séparent les uns pour un montée plus raide et à flanc les autres sur un chemin plus doux. La vue dans la forêt se dégage.

Arrivés au Lienz (environ 1500m) nous empruntons la piste de ski menant au haut du funiculaire. Les skieurs sont loin devant les raquetteurs. Le Pic du Midi domine le paysage.

Maintenant la pente est plus soutenue. Nous profitons d'un replat pour le pique nique du midi. Et nous repartons bien regaillardis.

Nous poursuivons maintenant jusqu'au sommet du funiculaire (2002m). Nous croisons les skieurs qui ont commencé leur descente. Au sommet la vue est magnifique, en particulier sur le massif du Néouvielle.

Maintenant c'est l'heure de descendre et rejoindre notre gîte "La Maisonnée" à Sazos pour nous y installer.

Conclusion 1ère journée : soleil *** neige ***

Col de l’Aiguillette

Dimanche 12 janvier

Où aller faire du ski / raquette de rando quand il y a si peu de neige ? Prévu initialement à l'Empaillou, nous changeons d'objectif pour démarrer à plus haute altitude et espérer y trouver la neige. Ce sera donc le col de l'Aiguillette (2392m) à partir du tunnel de Bielsa (1800m).

Ce changement sera effectivement une bonne initiative car nous démarerrons juste au niveau des premières pentes enneigées.

Nous partons dans le vallon encore à l'ombre.

Petit à petit la vue se dégage sur le Pic de Garlitz (2798m) et le Péne Abeillère (2541m)

Sous le col les raquetteurs devront mettre les crampons. Nous voici arrivés (2392m).

Plutôt que d'aller vers le pic de l'Aiguillette, nous préférons poursuivre sur la crête vers la hourquette des Aiguillettes, avec une vue sur le cirque de Baroude, les pics de Gerbats, de la Gela, de Piau...

Poursuivre cette crête est un enchantement.

A partir de la hourquette les skieurs se font plaisir en descendant vers les cabannes de la Géla, mais il va falloir remonter... alors que les raquetteurs descendent directement vers le parking. Au bout du compte tout le monde arrivera en même temps aux voitures.

En conclusion, très belle journée, sauvée par le changement de destination.

Lacquets du Pic Pedros

Samedi 12 octobre - WE tous niveaux - Randonnée

Les trois groupes sont montés au Lanoux (2200m) en partant du Passet (1740m). Après le pique nique, l'heure étant déjà avancée, le groupe randonnée (nous sommes 7) décide de monter juste vers les lacquets sous le Pic Pedros.

13h45 : nous descendons vers la "plage" au bord du Lanoux

Nous remontons directement vers l'ouest le vallon sous la Coume d'Or.

14h30 : à 2380m nous bénéficions d'une vue bien dégagée sur le Lanoux et le Carlit 

Nous en profitons pour admirer le Carlit et le sentier qui y monte dans le pierrier bien pentu !

Nous poursuivons tranquillement maintenant vers les petits lacs asséchés que nous dominons légèrement à 2550m

15h10 : après avoir admiré le paysage, il est temps de redescendre car le chemin est long jusqu'aux voitures et ensuite il faut rejoindre Llo

Nous retrouvons Michael et Maxime (échappés du groupe HR). Le retour se fait d'abord par le même chemin, puis le sentier cairné qui nous évite le retour par le barrage. 

En cette fin de journée le soleil arrive et rend le paysage encore plus beau 

Nous retrouvons rapidement le chemin long (très long) et "tout plat" qui va nous ramener aux voitures. Nous admirons la vallée plus bas, en particulier l'Estany de Font Viva et les nombreux chevaux sur sa rive.

17h40 : les voitures enfin ! Nous pouvons faire route pour retrouver nos amis au gîte à Llo et passer une agréable soirée.

Le Cambre d’Aze

Dimanche 13 Octobre - WE tous niveaux - Groupe randonnée

Après une bonne nuit de repos dans notre gîte à Llo, nous sommes 5 pour aller au sommet du Cambre d'Aze (2750m). A 7h30 nous prenons le petit déjeuner et nous partons en voiture à la station d'Eyne 2600 (1775m).

8h30 : nous prenons la piste au bout du parking, c'est une marche tranquille permettant un échauffement en douceur. 

9h00 : nous arrivons au niveau des télésièges de la station de St Pierre del Forcats (1940m). Nous apercevons notre destination ! 

Encore quelques pas et nous quittons la piste pour emprunter le sentier qui va nous mener au sommet. Nous sommes toujours dans la forêt, à l'abri du vent que l'on entend dans les arbres.

9h30 : une trouée permet de voir la vallée vers Fon Romeu

11h00 : nous avons quitté un peu plus tôt la forêt et marchons à découvert dans un décor pierreux. Nous profitons de quelques rochers à 2600m pour faire une pause au soleil. 

11h10 : Nous voici sur la crête à 2710m, le chemin est bien visible jusqu'au sommet

Nous commençons à croiser quelques "trailers" visiblement qui s'entraînent.

12h00 : nous atteignons le sommet et sa croix un peu branlante. Le panorama est superbe. Nous en profitons pour faire la photo de groupe.

Le vent forcit et il fait un peu frais à ne pas bouger, il est temps de redescendre en continuant par la crête ouest.

Le vent est fort et nous secoue un peu...

12h20 : depuis la crête nous apercevons 700m plus bas dans le vallon d'Eyne le groupe Petite Randonnée

12h30 : Pause pique nique à 2600m à l'abri (relatif) du vent. Nous reprenons rapidement la descente. 

Nous avons une vue sur de toutes nouvelles installations solaires, qui apparement permettent de chauffer de l'eau. 

13h00 : Nous profitons de la vue dégagée avant de rejoindre la forêt et poursuivre la descente le long des pistes de ski, qui vont mettre nos cuisses à rude épreuve...

14h15 : nous sommes de retour aux voitures, heureux de cette superbe boucle même si elle a été bien ventée !

Nous tentons de trouver un bar pour le pot de fin de rando, mais nous ne le trouverons qu'à Ax les Thermes sur la route vers Brax.

Ce fut une nouvelle fois un beau et agréable week-end "tous niveaux" .

WE Chemin de la liberté

Le chemin de la liberté était l’un des moyens pendant la guerre d’échapper à la France occupée et rejoindre l’Espagne. Nous devions en faire une partie du col de la Core jusqu’au col de Lauere (frontière espagnole) par le refuge des Estagnous. Mais le dénivelé du 1er jour et la météo annoncée nous ont fait modifier notre itinéraire en montant au refuge des Estagnous par la voie normale.

Samedi 15 juin
12h00 nous arrivons de Brax au parking de la maison du Valier (965m). Nous pique niquons sous un ciel maussade, mais cela devrait se lever dans l’après-midi.
13h00 nous partons pour cette longue montée de 1300m à gravir.

15h00 nous voici à la grande cascade, mais dans la brume et les nuages

Nous poursuivons toujours dans le brouillard et sous la bruine, la vue sur le paysage nous est interdite…
17h30 nous arrivons enfin au refuge (2250m) où heureusement le poêle est en marche

Le brouillard ne se lève pas du tout et le soleil reste bien caché. Pierre et Valérie, partis plus tard de Brax nous rejoignent.
19h30 c’est l’heure du repas bien chaud

La soirée conviviale se poursuit, pour certains à l’écoute du match Clermont Toulouse.
En allant se coucher, la question est : demain verra-t-on le soleil ?

Dimanche 16 juin
6h40 le réveil sonne et le premier réflexe est de vérifier que le soleil est bien là !

8h00 nous partons sur cette partie du chemin de la liberté, en commençant par la forte descente vers l’étang Rond.

Nous chaussons les crampons pour traverser les névés au-dessus de l’étang et pour le début de la remontée vers l’étang Long

Pour la partie la plus raide de la remontée, nous quittons les crampons, l’étang Rond bien en dessous

Nous dominons l’étang Long (gelé) et découvrons le vallon vers le col


10h30 la montée vers le col se fait les crampons au pied tranquillement et régulièrement

11h30 nous voici au col de Lauere (2521m) avec vue sur l’Espagne

et les objets commémoratifs

Nous redescendons pique-niquer au-dessus de l’étang Long et faire la photo de groupe
13h00 nous avons encore du chemin avant de retrouver les voitures, mais ce sera sous le soleil et en découvrant le paysage interdit la veille
Notamment la magnifique grande cascade

17h30 nous voici de retour à la maison du Valier où nous dégustons au choix une bonne bière, perrier ou gourmandises…
Puis retour tranquille vers Brax un peu fourbus.

Tuc de Rosari

6h30 Départ de Brax
Sur l’autoroute nous voyons clairement les Pyrénées. Notre rando s’annonce bien.

Après le café à Saint Béat nous arrivons en haut de Baqueira.
10h00 Nous nous sommes équipés, sous un beau ciel bleu nous partons.

C’est un vrai plaisir de monter en raquettes ou à ski dans ces conditions.

La grande surprise du jour est de découvrir que de nouvelles pistes de ski ont été ouvertes depuis le vallon du Baciver !!
Tant pis à partir de la limite du parc national il n’y a plus personne (que quelques randonneurs)
Nous arrivons vers 2300m et découvrons notre objectif

Une petite pause

Nous repartons pour le sommet que nous atteignons vers 13h15
Vue superbe et pique-nique

La photo de groupe

Et c’est la descente pour une arrivée vers 16h15
Et c’est ensuite le pot à Arties avant de rentrer à Brax

WE en Armagnac

Samedi 14 avril
8h15 : depuis Brax nous partons en direction du chateau de Cassaigne.

Après avoir déposé une voiture à Valence/Baïse, nous partons depuis le château à travers champs,

Le ciel est un peu voilé, mais les champs de colza donnent de la lumière

Nous longeons plusieurs vignes le long de notre trajet.

Nous arrivons en vue du château de Mansencôme, en bien mauvais état.

Deux grands arbres au bord de la route nous intriquent par leurs petits fruits

Alors que la vie rampante attire l’attention des enfants.

Il est midi, le soleil perce les nuages et nous nous installons pour le pique nique au bord de la petite route vers Valence.

Les estomacs remplis, nous repartons vers Valence. Nous rejoignons les remparts à la porte du Herisson par un petit escalier et une courte rampe

Nous découvrons ce joli village et nous descendons directement vers l’abbaye de Flaran où nous en profitons de faire la photo de groupe.

Grâce à la voiture laissée le matin, les chauffeurs peuvent récupérer celles laissées à Cassaigne, épargnant aux jeunes jambes quelques kilomètres supplémentaires (après les 10,5km de la journée !).
Nous voici prêts pour la visite et la dégustation

Dans le parc nous profitons aussi de la présence de quelques daims

Maintenant il est temps d’aller au domaine du Haou, notre gîte.

Nous profiterons du soleil généreux pour l’apéro

Et c'est l’heure du repas

Et enfin le moment bien mérité du « bonne nuit les petits et les grands »

Dimanche 15 avril
Aujourd’hui nous irons autours du petit village fortifié de Larressingle. Nous garons les voitures au pied de la petite citadelle. Le soleil est bien là

Avec la météo de ces dernières semaines, les chemins sont parfois boueux...

Nous continuons notre randonnée, avec toujours le village en vue.

Même les petites et grandes jambes marchent avec plaisir…

Nous revenons à Larressingle après notre boucle de 5km. C’est l’heure du pique nique.

En plus nous profitons d’une course cycliste

Après le repas nous visitons ce très beau village

Nous prenons le café à la terrasse, avant de nous séparer. Quelques uns restant pour profiter du campement moyenageux et ses drôles de machines.

En conclusion un superbe weekend !

WE tous niveaux – Moncorbison

Après l'excellente soirée animée et une bonne nuit, nous déjeunons et profitons d'admirer notre but du jour : le Moncorbison qui nous domine.

9h00 : Nous montons en voiture avec le groupe petite randonnée au Bassa d'Oles (1600m) où les enfants commencent à jouer.

9h40 : Nous commençons tranquillement la montée par la piste où nous croisons quelques chevaux. Le soleil et le ciel bleu sont bien présents.

10h15 : Mais rapidement le chemin à 1750m se redresse ! et le paysage se dégage sur le Val d'Aran

11h00 : Il faut toujours pousser sur les mollets et les bâtons...

11h20 : Nous atteignons la "croupe" à 2100m, et nous découvrons le paysage de l'autre coté vers l'Aneto et les 3000 du Luchonnais ! jusqu'au Pic du Midi.

11h30 : Dernier petit effort pour atteindre le sommet (2174m) pour profiter du 360°

C'est l'heure du déjeuner bien mérité, au soleil avec une vue imprenable !

12h30 : Nous avons bien profité du lieu. Nous voici près à redescendre, mais d'abord la photo de groupe.

Début de la descente, qui au départ impressionne un peu... et nous retrouvons une pente moins marquée et le rythme s'emballe.

14h30 : Nous retrouvons les voitures et profitons des joies du lac.

Fin d'une magnifique randonnée, d'un superbe week end et c'est le retour vers Brax.

WE tous niveaux – Randos Riu Nere

Nous sommes 63 (dont 22 enfants) à nous donner rendez-vous à la gare de Brax pour un départ à 8h !

Le groupe escalade se rend directement à Saint Mamet et tous les randonneurs se dirigent vers Vielha puis le « Pleta de Horno » à 1500m.

Les randonnées du samedi,

Les trois groupes (PR, R et HR) démarrent ensemble (à 11h) et remontent le vallon du « Riu Nere ».

D’abord à l’ombre (fraîche) puis au soleil nous rencontrons assez rapidement les cailloux, blocs et rochers qui caractériseront cette journée.

Midi arrivant et avant de plonger dans une zone à l’ombre nous nous arrêtons pour le pique nique (1675m) bien sympathique et au soleil, à la joie des enfants.

Pour la Haute Randonnée, un premier groupe de 5 randonneurs part en direction du Col Alfred (2844m), sachant qu'ils n'auront pas le temps de l'atteindre.

Puis le groupe Randonnée (17 randonneurs) suit la même direction, mais le but est un petit lacquet sans nom à 2200m.

Enfin le groupe Petite Randonnée part, lui aussi en remontant le riu Nere mais pour s’arrêter à l'Estany de Horo à 2057m.

Après la grande courbe du vallon nous découvrons la Forcanada

Puis assez rapidement nous voici à l'Estany de Horo, où nous avons pu admirer la superbe Forcanada se reflétant dans les eaux.

La petite randonnée et quelques randonneurs s’arrêteront là.

Nous continuons jusqu’au joli petit lacquet sans nom, sous la Forcanada toujours présente, mais point d’arrêt pour le groupe Randonnée

Le groupe HR, après avoir longé l'Estany de Mulleres, toujours dans les blocs rocheux, vers 2520m, atteind le dernier lac sans nom enchâssé dans son écrin minéral.

Mais, pour partager l'apéritif avec tout le groupe, il faut arrêter l'ascension ici

Chaque groupe, après un petit repos, reprend, en sens inverse, le même chemin parmi les blocs rocheux.
Enfin, après une indigestion de cailloux, nous retrouvons les voitures pour arriver à temps au gîte.

Pic de Monfaucon

Samedi 13 mai : Après un départ de Brax pluvieux, nous garons les voitures à la hourquette d’Ancizan (1560m) sous le soleil.

9h00 : nous partons sur un sentier bien tracé qui nous amène doucement au lac d’Arou (1786m), au passage nous ferons fuir un groupe d’izards

10h15 : Nous entrons dans le vif du sujet, la pente s’est redressée !

11h30 : 2100m, dorénavant nous marchons dans la neige. Les nuages cachent les sommets et parfois la brume s’installe pour un court instant.

11h50 : Vers 2300m nous avons le couloir vers le col bien en vue. Nous chaussons les crampons.

13h00 : nous voici au col (environ 2600m). La crête finale est dégagée, nous retirons les crampons. Les nuages sont de plus en plus envahissants. La pente finale est bien marquée, la fatigue se fait un peu sentir...

13h15 : Nous débouchons sur le sommet (2712m). Nous avons la vue sur le Pla d’Adet mais très vite la vue se bouche. Nous profitons de pique niquer, mais sans nous attarder, le vent est frais et la météo nous a averti d’un risque de pluie après 14h.

13h45 : Nous entamons la descente. Depuis le col jusqu’à environ 1850m nous pourrons rester sur les névés, ce qui est bien confortable ! Ce sera aussi l’occasion de faire la photo de groupe.

Les nuages deviennent plus menaçants, avec quelques gouttes, mais finalement nous arriverons aux voitures sans être mouillés.

Retour à Brax après la pause bière (et crêpes) à Arreau.

Cabane de Serralonga

Le programme de ce WE était de monter depuis Bausen à la cabane de Serralonga, y passer la nuit puis le lendemain de franchir la crête au niveau du Pla de Montmajou avant de redescendre sur Artigue. Dans la semaine il est tombé 35cm de neige fraîche à 1800m, mais celle-ci a tellement fondu que nous décidons de laisser les raquettes dans les voitures.

Samedi 29 avril

François et Yves déposent d'abord une voiture à Artigue puis tout le groupe se rejoint à Bausen (900m) pour le pique nique.

14h00 : nous quittons le village en suivant d'abord le GR puis le sentier vers les cabanes de Saplan. Le soleil est au rendez-vous. Le sentier grimpe fort par moment, notamment lorsqu'il a été détourné suite à une avalanche...

17h00 : Après avoir dépassé les cabanes de Saplan nous remontons une piste qui nous mène à 1700m juste au dessus de la cabane de Serralonga (1660m) que nous rejoignons rapidement.

Nous nous installons dans cette superbe cabane, allumons le poêle pour la soirée (et les grillades), partageons une bière et allons chercher du bois pour certains, de l'eau pour les autres.

18h30 : Nous somme fin prêts pour préparer et consommer l'apéro (c'est l'anniversaire de Julien), tout en admirant le paysage. Puis c'est l'heure du diner, bien au chaud dans la cabane (le vent commençant à se lever fortement).

Dimanche 30 avril

Après une bonne nuit reposante, troublée seulement par le vent tempétueux, nous nous levons aux premiers rayons du soleil.

8h00 : Nos sacs bouclés, nous partons vers la crête frontière au milieu des paturages.

9h00 : dernière difficulté à passer, un long névé avant d'atteindre la crête. Quelques-uns préférerons descendre un peu pour l'éviter. Nous débouchons à un col (1911m) au pied du Montmajou.

Nous montons le long de la crête, en passant quelques bornes frontières. Nous dominons notre refuge de la nuit. Nous voici au sommet du Montmajou (2082m), nous en profitons pour faire la photo de groupe.

9h45 : Il est temps de redescendre, la météo ayant annoncé des risques d'orage et/ou de grêle dès 14h...  Nous passons la cabane de Peyrehitte (au dessus de laquelle un izard nous observe), puis regagnons la piste tout le long de laquelle des traces d'un gros animal (chien ? ours ?) nous intriguent

11h15 : Nous croisons nos amis de la "petite randonnée" qui, ayant changé de destination compte tenu de la météo, sont sur le chemin de la cabane de Saunères. Nous faisons donc une seconde photo de groupe.

11h45 : Artigue (1220m), c'est la fin de notre randonnée. Il faudra encore faire la navette des voitures à Bausen, pique niquer et rentrer à Brax après ce superbe week end.

 

Raid dans les Encantats

Pour notre traditionnel raid hivernal, cette année nous avons choisi d'aller de refuge en refuge dans les Encantats (massif au sud du Val d'Aran).

Dimanche 5 mars

La météo n'étant pas clémente ce n'est qu'en fin de matinée que nous ne partons de Brax sous la pluie. Nous arrivons à Salardu avec le soleil. Pique nique au parking près de Borda de Montardi (1470m).

Les 7 skieurs et les 6 raquetteurs s'équipent.

Nous montons tranquillement la route (ou un nouveau chemin pour 4 raquetteurs) jusqu'au Bains de Tredos. Nous empruntons la piste jusqu'à la côte 1980m. Maintenant c'est un vrai sentier de montagne jusqu'au refuge de Colomers (2138m) où les nuages nous rejoignent.

Soirée sympathique au refuge avec un programme que nous répèterons chaque soir : bière, jeux apportés par Joël, initiation bridge, apéro, repas et une bonne nuit.

Lundi 6 mars

Le temps est couvert et il neige. Nous partons pour le Port de Caldes. A mi pente le vent se lève.

Nous passons le col (2572m) sans probléme mais la météo nous interdit de faire le Montarto...

Nous descendons donc directement vers notre prochain gîte. Au fur et à mesure que nous avançons le soleil perce un peu et les éclaircies sont de plus en plus larges. Le vent étant un peu frais, nous pique niquerons au refuge de Ventosa y Calvell (2215m).

Le ciel est complétement dégagé, et c'est avec un grand soleil et ciel bleu que l'aprés midi se passera.

3 courageux (Pierre, Eric et Joël) chaussent les skis pour aller explorer jusqu'au pied du Collet de Contraix.

Pour les plus paresseux, ce sera lecture, sieste, jeux, … jusqu'à la soirée (voir jour précédent) et le beau coucher de soleil.

Par contre la nuit sera très ventée, le mauvais temps revient avec la neige.

Mardi 7 mars

La matinée est bien grise... Nous repartons du refuge vers le port de Colomers bien couverts et emmitouflés. Une petite éclaircie nous donne espoir, mais elle ne durera que quelques minutes.

Nous devinons à peine le paysage. Au pied du col nous avançons avec prudence, nous écartant les uns des autres pour passer les plaques à vent. Le vent souffle de plus belle et l'ambiance au Port de Colomers (2601m) est carrément tempêtueuse.

Nous entamons la descente, la visibilité étant limitée, c'est au GPS que nous trouverons le chemain vers le refuge de Colomers (2135m).

De nouveau nous pique niquerons dans le refuge où nous avons mis toutes nos affaires à sécher. Quand dans l'après midi un second groupe arrivera, le séchage sera un peu plus compliqué...

Fin d'après midi sous le vent et la neige. La soirée se déroule comme les précédentes.

Mercredi 8 mars

Au lever le temps est encore gris, mais les prévisions sont bonnes.

Nous avançons le long du lac de Colomers vers le port de Ratera. Petit à petit les nuages s'écartent et le soleil est de plus en plus présent. Le beau temps revient.

Nous montons donc dans une neige vierge, avec le soleil dans un paysage toujours magnifique.

Nous arrivons au port de Ratera (2594m) et découvrons les deux autres vallées y débouchant.

La vue est superbe.

Nous redsecendons un peu vers l'étang du port de Ratera, à l'abri du vent, pour pique niquer au grand air (enfin).

Pour rejoindre le refuge d'Amitges (2366m), avec ce temps ensoleillé, au lieu d'un aller direct nous décidons de descendre dans le vallon jusqu'au niveau de la piste avant de remonter vers le refuge.

Petite variante agréable par rapport aux autres refuges, nous avons droit à des douches chaudes.

Jeudi 9 mars

Cette fois-ci le soleil est présent dès notre lever ! Nous traversons le lac au pied des aiguilles d'Amitges avant de remonter la combe jusqu'à un plat à 2600m avant d'entamer le grand raidillon vers le col d'Amitges (2760m). Les conversions à ski ne sont pas toujours aisées...

Depuis le col, nous laissons sacs, skis et raquettes pour aller au sommet du pic d'Amitges (2848m).

Nous déjeunerons au col avant d'entamer la descente, toujours avec soleil et grand ciel bleu. Le lac Gelat se traverse directement. Pierre ne voulant pas remettre les peaux, se fera remorquer pour la trentaine de métres de montée...

Nous arrivons au refuge de Saboredo (2299m) avec son nouvel aménagement mais qui ne dénature pas le lieu ni l'ambiance de ce refuge.

4 courageux reprennent les skis... pendant que les autres se reposent tranquillement avant la soirée habituelle.

Avec le ciel dégagé et la lune au dela du premier quartier, la nuit est comme en plein jour... c'est assez magique.

Vendredi 10 mars

Soleil toujours présent et vue splendide ! Nous montons pour notre dernière journée vers le col de Sendrosa (2451m).

Nous traversons d'abord la vallée avant de monter le long du flanc du Tuc de Sendrosa. Quand le chemin devient plus escarpé nous descendons dans le cirque au pied du col.

Nous montons, montons, la pente se fait de plus en plus raide. Comme le col est encombré de corniches de neige nous sommes obligés de monter un plus haut mais avec une pente encore plus raide. Et il faut passer sur quelques mètres la crête enneigée... la concentration est totale.

Maintenant c'est la longue descente, les skieurs et les raquetteurs de façon séparée, d'abord à découvert jusqu'au plat vers 2130m puis le passage en forêt où l'on se repère au GPS.

Nous nous retrouvons tous au pont de Montanheta (1870m) pour le pique nique.

Nous avons retrouvé la piste puis la route jusqu'au parking (1470m).

Pot à Arties puis retour sur Brax après ces super 6 jours passés dans une excellent ambiance et bonne humeur.

 

Bivouac au Cap de la Pene de Soulit

Samedi 25 février

Le Val de Boi étant un peu loin en voiture, nous décidons de retourner au pied du Cap de la Pene de Soulit pour notre bivouac  hivernal.

Nous partons du col de Peyresourde (1569m). La pente est bien marquée pour monter avec nos sacs très chargés (tente, duvet, buches, de quoi tenir la soirée et le froid...), mais la vue est superbe.

Nous voici au niveau de l'altisurface (1960m). Nous installons notre campement et Joel construit son igloo.

Ce sont les derniers rayons du soleil, les lumières s'allument dans les villages de la vallée. Il est temps de préparer le feu.

L'heure du diner a sonné (apéro(s), divers plats, desserts, digestif(s)). Puis c'est l'heure d'aller au lit, bien au chaud dans nos duvets. Joel s'est installé dans son bel igloo.

Dimanche, les premiers rayons du soleil arrivent. Un bon petit café aide à nous réchauffer.

Nous montons tous ensemble au sommet (2031m) du Cap de la Pene admirer le paysage au dessus de la station de Peyragudes.

Nous redescendons au campement, mais les skieurs veulent profiter de la belle pente et neige. Ils continuent... et remontent, jusqu'au sommet pour certains.

Un petit avion fera 2 fois un "touch & go" sur l'altisurface. Pendant ce temps François, Marie Hélène et Serge arrivent pour nous apporter l'apéritif du midi ! C'est donc l'heure du pique nique.

Il est temps de redescendre, aller boire un café ou une bière chez François et Mari Hélène, puis rentrer après ce superbe week-end à Brax.

Minipattes à la Cabane de Saunère

Dimanche 19 Février

Départ à 10h30 du charmant village d'Artigue (1220m), le groupe "minipattes" est motivé, mais les enfants attendent la neige pour faire une bataille de boules de neige.

Les versants sud sont tellement exposés au soleil que la neige est remontée à plus de 1500m.

En fait c'est en arrivant à la cabane de Saunères (1620m) que nous trouverons la plus importante quantité de neige.

La vue sur les 3000 du luchonnais est fantastique.

Et qui voyons nous à ski de rando ? C'est Pierre qui est venu avec son chien se dégourdir les jambes.

Nous en profitons pour faire la photo de groupe.

C'était une très belle journée ensoleillée, avec des enfants ravis d'en profiter pour des jeux de boules de neige, des bonhommes de neige et luge improvisée sur les fesses.

Que du bonheur !

Encore une super soirée

Samedi 19 novembre 2016

A nouveau cette année nous avons passé une excellente soirée tous ensemble. Chacun a joué le jeu pour le thème "Vikings" !

img_2254

La galerie photo de quelques déguisements :

Une autre demande était d'apporter des bateaux faits "maison" :

C'est dans la bonne humeur et les rires que le repas s'est déroulé depuis la soupe à l'oignon du CA, la tartiflette de chez Guy, la bière d'Eric, les desserts des adhérents, jusqu'au vin chaud !

Un petit quizz était proposé à toutes les tables. Les questions ET les réponses sont ici : 2016_repas_jeu_reponses

Le jeu des cochons pendus a fait la joie des enfants mais aussi de quelques "grands"...

Vivement l'an prochain pour une nouvelle soirée Brax Montagne.

 

 

 

 

La Mongie (Pic du Midi)

8-9 octobre 2016

Comme chaque année, le week-end "tous niveaux" a été un grand succès. Nous étions 69 le soir au gîte "les 4 saisons" à Gripp.

Voici le premier article pour l'activité randonnée du samedi. A venir les articles, sur l'escalade du samedi et les activités du dimanche.

Les 4 groupes randonnée (mini-pattes, petite rando, rando et haute rando) partent ensemble à 11h du col du Tourmalet (2115m). Le ciel bleu et le soleil sont aussi au rendez-vous.

imgp8248_imgp8250-3-images

Nous empruntons l'ancienne piste pour nous diriger vers le lac d'Oncet où nous pique niquerons ensemble. Nous aurons le plaisir de voir décoller deux parapentes.

imgp8267_imgp8268-2-images

Après la photo de groupe, le groupe Mini Pattes descendra tranquillement par le GR10c. Les 3 autres groupes entament la montée vers le Pic du Midi.

Nous avançons régulièrement sur la piste (nous faisant juste doubler par un jeune raider à l'entraînement...).

imgp8282_imgp8283-2-images

Nous atteignons l'ancienne hôtellerie et le col des Lacquets (2637m). Le groupe petite rando s'y arrête. Les autres entament la pente finale, un peu plus raide, vers l'observatoire (2876m) pour y jouir d'une vue imprenable sur toute la chaîne. Seule la plaine reste cachée par la mer de nuages.

imgp8301_imgp8303-3-images

Des vautours viennent nous survoler...

Le retour s'effectue par le même chemin, les nuages nous avalent en arrivant au Tourmalet.

imgp8348_imgp8349-2-images

Maintenant rendez-vous au gîte pour une soirée bien animée, remplie de rires et chansons.

Pour le pic : 830m de montée et 15km de distance.

carte-1

Les Spijeolles

Cette fois-ci la météo a été au rendez-vous et nous avons pu monter au sommet avec le soleil et sous un grand ciel bleu.

Nous sommes partis samedi matin de Brax pour démarrer des granges d'Astau (1160m) à 12h30 et arriver au refuge du Portillon (2560m) vers 17h30. Biére, installation, apéritif, repas et un bon somme mérité.

imgp8212

Dimanche matin, petit déjeuner à 6h15. A 6h50 nous démarrons à la frontale sous un ciel étoilé.

Après avoir trouvé le début du chemin, nous avançons au milieu des rochers et petits lacquets. Les sommets commencent à s'éclairer et sur l'autre versant du lac nous appercevons le groupe de 40personnes qui s'achemine pour le Perdiguère...

Nous continuons tranquillement notre montée sous le Tusse de Montarqué vers le col "du pluviomètre" (environ 2860m) à 9h00 avec vue sur le lac glacé.

Nous n'opterons pas pour l'option "Seil de la Bacque" qui nous aurait pris 2h de plus... d'autant plus que nous avons notre objectif du jour bien en vue et qu'il y a encore du chemin...

imgp8225

Il faut redescendre de 200m, passer un ressaut au dessus du lac glacé avant d'atteindre le pied des Spijeolles à 10h15.

Les 300m derniers mètres se font dans une pente bien marquée, l'utilisation des mains est nécessaire et nous débouchons au sommet (3065m) vers 11h45. La vue est fabuleuse... Nous admirons le paysage puis photo de groupe.

 

imgp8235

Nous redescendons pour le picnic et rejoindre Yves qui nous a attendu plus bas.

13h00 il est temps d'entamer la longue longue descente en passant par une pause bière à Espingo puis la dernière aux granges d'Astau.

18h30 retour vers Brax après ce nouveau super weekend en montagne :

Samedi : 11,2km et 1500m de montée

Dimanche : 16,1 km, 850m de montée et 2215m de descente

Pic Pedrous

Pour le dernier WE de la saison 2015-2016 nous avions programmé le Balaïtous, mais les conditions d'enneigement de la diagonale nous ont fait changé d'avis. Nous avons opté pour le Pic Pedrous en boucle, selon un itinéraire hors sentier et "exigeant" (selon le topo).

Samedi 25 juin

Après le pique nique à l'Hospitalet, nous empruntons le GR 107 pour aller vers le refuge des Bésines. Nous marcherons dans le brouillard puis sous la pluie...

Dimanche 26 juin

Après une bonne nuit, le réveil avec le soleil ! Le pic Pedrous est juste au dessus.

Nous quittons le refuge le long du GR, mais au bout de 10' nous le laissons (2090m) pour traverser le torrent et rechercher notre itinéraire et comment passer au milieu de tous ces blocs de rocher.

La progression est lente hors sentier... A 2230m nous sommes juste au dessus des jolis étangs de Moulsut.

Nous entrons dans le cirque de Pedrous et recherchons à 2420m quelle voie pour aller sur la crête. La pente est soutenue et l'appareil photo reste rangé. Nous débouchons à 2600m, avec bien en vue le pic...

Nous arrivons au sommet sud (2842m) où nous pique niquons et faisons la traditionnelle photo de groupe.

IMGP5736

Maintenant que les nuages arrivent, il est temps de descendre le long de l'arête sud vers la Portelle Roja. Nous sommes bien concentrés où mettre les pieds. Nous éviterons le col en plongeant directement dans le couloir pierreux mais sans neige.

[Group 0]-IMGP5743_IMGP5744-2 images

Nous retrouvons une pente plus douce vers 2450m.

Nous trouvons un sentier qui nous ramène d'abord tranquillement puis dans les rhododendrons au niveau du lac. Nous y trouverons aussi le brouillard qui nous enveloppera jusqu'aux voitures avec quelques grondements de tonnerre.

Un WE bien occupé avec cette superbe rando.

Sans titre

L’Arbizon

Dimanche 5 juin

Ce matin nous ne découvrons le relief qu'après Lannemezan. Mais à 8h00, en démarrant des granges de Lurgues (1410m) le ciel bleu et les cimes se dégagent. Nous progressons bien et nous sommes rapidement au dessus des nuages.

Nous arrivons au niveau de la cabane d'Espinous (1720m) où les moutons ont du arriver la veille lors de la transhumance d'Aulon. Le ciel est complètement dégagé.

La pente du sentier est dorénavant bien soutenu et ce sera le cas jusqu'au sommet !  Nous remontons d'un bon pas le vallon.

IMGP5674_IMGP5675-2 images

La montée continue. Une pause au dessus de la fontaine de Coulariot (vers 2080m). Nous reprenons le sentier en s'aidant un peu des mains puis nous traversons quelques névés vers 2550m. Mais des nuages commencent à se former sur les reliefs.

IMGP5676

Nous atteignons la brêche d'Aure vers 2650m et il suffit de longer la crête pour arriver au sommet.

IMGP5677_IMGP5678-2 images

Enfin vers 12h10 pour les premiers et 12h30 pour le dernier, c'est le cairn de l'Arbizon (2832m), l'apéro, le pique nique et la photo de groupe.

IMGP5679

Après s'être bien reposés, nous prenons le chemin de la longue descente... Au début les nuages nous envahissent mais assez vite nous retrouvons le soleil.

Nous rejoignons les voitures à 16h00. Retour Brax (après bière et crêpes à Arreau) contents d'avoir fait cette superbe rando.

Etang d’Artax

Dimanche 17 avril

Les prévisions météo n'étaient pas fameuses, mais il y avait un créneau pour monter à l'étang d'Artax (en remplacement de l'étang de la Musique).

Dès 8h45 nous partons dans la forêt au dessus de Gourbit (900m). La brume est déjà présente et nous faisons une petite rencontre sympathique.

Nous montons de façon efficace le long du sentier.

11h30 Nous arrivons à l'étang (1700m) au niveau des cabanes mais il faut être au bord même pour le voir...

Pique nique dans la cabane et redescente vers les voitures. Photo de groupe au passage.

IMG_1955

Belle ballade mais qui serait mieux avec le soleil :o)

Retour Brax après la bière à Tarascon

Brêche de Contadé

Les prévisions météo étant capricieuses, nous avons modifié plusieurs fois notre destination, et nous avons fini par nous fixer sur la brêche de Contadé, au dessus de la station (fermée) de la Mongie.

Après un café et tartines dans un sympathique café de la Mongie, nous partons directement de la station (vers 1800m) en empruntant l'une des pistes vers la Coume de Porteilh. Nous sommes 6 skieurs et 1 raquetteur.

IMG_1896_IMG_1898-2 images

Le soleil promis est bien là et la montée se fait à un bon rythme.

Nous quittons la piste vers 2300m pour viser la brêche de Contadé. Les nuages passent de plus en plus nombreux, accompagnés de quelques rafales de vent, mais de larges trouées permettent de profiter de la vue.

Au pied de la brêche (vers 2640m) nous déchaussons tous pour atteindre la brêche elle même à 2680m.

Il est temps de redescendre, nous sommes un peu à l'étroit en haut de la brêche... Nous rechaussons, retrouvons assez rapidement la piste. Au pied du télésiège pour le pique nique une petite cabane dans laquelle nous serons à l'abri du vent et des quelques flocons qui tombent maintenant.

Ensuite retour à la station avec le soleil. Nous retrouvons le café du matin et en terrasse en attendant thé, grands chocolats chauds, bières et crêpes, c'est la photo de groupe.

IMG_1936

Encore une bien belle sortie.

 

Mount Ollivier

Jeudi 3 mars

Pour donner de futures idées à Brax Montagne, un petit repérage du côté de la Nouvelle Zélande...

Aujourd'hui notre objectif est le Mt Ollivier (1930m), pas un grand sommet mais qui est le premier gravi par Hillary. Nous n'irons pas plus loin dans la copie des sommets à faire...

8h30, depuis Mt Cook Village (790m) nous prenons d'abord notre ticket pour le refuge Mueller (inauguré par Hillary en 2003).

Puis nous prenons le chemin à plat de Kea Point (où nous avons vu sur l'immense moraine du Glacier Mueller).

9h45, nous sommes à pied d'œuvre (800m) pour la longue longue raide montée. Ce n'est qu'une suite de marches et escaliers jusqu'à atteindre la crête (1700m) en passant par les Sealy Tarns (1300m) où nous avons fait une pause. Depuis le départ la vue sur toutes ces montagnes et ses glaciers est magnifique. Nous entendons quelques gros craquements, ces glaciers "vivent"...

12h45, sur la crête le vent souffle fort et frais, nous nous habillons en conséquence

13h15, le refuge est en vue, nous y arrivons rapidement et nous nous y installons. Petit encas, petite sieste

image

15h30, nous partons (à vide) pour le sommet. Il faut parfois trouver son chemin dans les blocs, et éventuellement mettre les mains.

16h00, le sommet et une superbe vue environnante. Maintenant c'est retour au refuge pour le repos nocturne.

Ambiance néo-zélandaise, canadienne, australienne, israélienne, germanique... et comme le remarquai Sophie plus jeune que la veille (au village et hôtel) et toujours cette vue sur le Mont Cook point culminant du pays.

image

Une splendide randonnée qui laissera quelques traces dans les cuisses et mollets.

 

Le Tarbezou

Dimanche 21 février

Nous sommes 3  raquetteurs et 5 skieurs à se retrouver au pied de la station Ascou Pailheres, sous le soleil.

9h45 nous partons en suivant le chemin parallèle à la piste bleue.

image

10h30 nous arrivons au haut de la station, le pic de Tarbesou est bien en vue. Il suffit de suivre la ligne de crête (ou presque).

12h30 nous voici au sommet (2364m), la vue comme souvent est magnifique.

Hop, la petite photo de groupe... et nous redescendons au col (2150m) pour le pique nique et être à l'abri du vent. Les skieurs en profitent pour une petite descente (et remontée).

Nous dominons les étangs Noir et Bleu.

image

14h00 Après le lard sèchè par Stéphane, le jambon gagné par Alain et son crémant, nous repartons, les skieurs d'un  côté, les raquetteurs du leur.

 

image

14h30 nous arrivons au plateau et la station est en vue... Il n'y a plus qu'à descendre.

15h30 nous nous retrouvons tous aux voitures.

Retour Brax par le pot à Tarascon et les embouteillages de la N20.

Superbe sortie ensoleillée !

Pic de la Mine

Samedi 9 janvier. Pour notre première sortie 2016, nous sommes allés au Pic de la Mine (2683m) à partir du col de Puymorens (1920m). Nous sommes 6 skieurs, 7 raquetteurs et 1 snowboarder.

IMGP1620

Nous partons dans le brouillard, mais rapidement nous découvrons notre objectif.

Nous atteignons tranquillement la crête, ventée où la neige a été parfois soufflée jusqu'à l'herbe...

IMGP1650_IMGP1651-2 images

Enfin après avoir déposé skis et raquettes nous terminons la montée finale au sommet.

 

IMGP1637

Ensuite redescente jusqu'à la cabane à 2133m pour le pique nique à l'abri du vent, mais au soleil.

IMGP1655_IMGP1656-2 images

Photo de groupe, retour aux voitures, bière à Tarascon, gâteau anniversaire...

Une belle ballade pour commencer cette nouvelle année.Trace

WE DVA à Luchon

Cette année, pour notre entraînement annuel DVA (Détecteur Victime d'Avalanche) François nous a organisé un rendez-vous avec le PGHM de Luchon. Nous avons donc pu partager pendant plus de 2h l'expérience d'un professionnel.

Samedi 5 decembre 2015

Nous sommes 24 adhérents de Brax Montagne à nous retrouver à la station (fermée) de Super Bagnères pour écouter Bernard Quiniou du PGHM de Luchon. Chacun est attentif et suit bien les instructions données...

Après la théorie des DVAs, nous passons aux exercices pratiques pour chercher les DVAs cachés dans la neige.

Après ce cours fort utile et instructif de plus de 2h, notre gendarme nous quitte et nous allons pique niquer.

Etant donnée l'heure nous décidons pour l'après midi de faire une petite boucle sur les pistes de la station qui est toute entière pour nous.

Après avoir rejoint les voitures nous descendons nous doucher et c'est l'heure de prendre l'apéro chez François et Marie Hélène.

Puis nous rejoignons l'hôtel des 2 Nations où Sophie s'est occupée des réservations. Nous dînons copieusement sur une belle table.

Dimanche 6 décembre

Aujourd'hui c'est une vraie randonnée au programme, Dominique nous emmène au pic de Monségu (2368m).

A 8h45 nous démarrons du bas de la "vallée blanche" (1400m) avec les skis ou raquettes sur le sac...

Vers 1650m nous avons assez de neige pour chausser et nous poursuivons notre montée, en passant par le lac gelé de Laousy (1950m), la grande montée jusqu'au replat à 2250m où quelques-uns s'arrêtent. Les skieurs sont devant, les raquetteurs chaussent les crampons et c'est la montée finale au sommet  (2368m) où nous arrivons à 12h30. Le panorama est magnifique.

Pour le pique nique nous redescendons rejoindre le petit groupe resté au soleil.

Après la photo de groupe, redescente tranquille vers les voitures, puis retour direct à Brax pour ceux qui doivent aller voter et petite bière pour ceux qui ont fait des procurations.

Superbe week-end, convivial, formateur.

Pic du Midi de Siguer

Dimanche 15 novembre

Aujourd'hui nous partons pour un 4ème Pic du Midi (après ceux de Bigorre, d'Ossau et d'Arrens) : celui de Siguer (ne pas oublier de prononcer le "r" final).

Depuis Gestiès (960m) nous empruntons sur 6km la longue piste forestière. Enfin nous trouvons (1220m) la sente qui monte dans les bois (à l'ariégeoise).

Vers 1500m nous sortons du bois, le soleil matinal illumine les couleurs automnales, et c'est la Jasse de Peyriguels (1600m).

IMGP8852_IMGP8853-2 images

Après avoir passé les cabanes et le "ranch de Siguer" nous remontons vers la crête et passons un petit lieu idyllique (Jasse de Pinardel à 1846m).

IMGP8859_IMGP8860-2 images

Maintenant nous sommes sur la crête et atteignons facilement le sommet à 2003m avec vue sur la Pique d'Endron (2472m), le pic de Cancel (2421m)

La vue est superbe, le temps merveilleux...

Très beau site pour le pique nique et la photo de groupe. Maintenant il est temps de redescendre.

Nous suivons la crête jusqu'à ce que le sentier, pourtant bien marqué sur la carte IGN, se perde complètement dans les broussailles. Nous parvenons à rejoindre les cabanes, d'où nous décidons une seconde variante par le col de Lars (1640m) puis la descente bien sauvage dans la forêt. Nous retrouvons la piste qui nous permet au bout d'une heure de retrouver les voitures.

IMGP8880_IMGP8881-2 images

Une bien belle journée, mais attention si vous n'avez pas le sens de l'orientation !

Relevé GPS : 19,5km et 1200m de dénivelé.

Sans titre

WE Minipattes et petite randonnée à Aulon

Samedi 7 novembre

Après un départ de Brax à 8h30, nous nous retrouvons à Aulon  (1230m) : 31 personnes dont 9 enfants, soit de 76 ans à 2 mois 1/2.

Nous partons vers les granges de Lurgues.

Les couleurs automnales sont superbes et mettent bien en valeur le beau massif du Pic Mail (2621m)

IMGP8626_IMGP8627-2 images

Nous atteignons les belles granges rénovées (1400m)

IMGP8634_IMGP8635-2 images

Il est temps de pique niquer puis de monter au belvédère pour les plus courageux

Pause terminée, avant de repartir c'est la photo de groupe

IMGP8657

Nous remontons le vallon vers les cabanes d'Auloueilh (1853m) avec ses "pintades" bien particulières. Nous avons aussi une belle vue sur les sommets du luchonnais, le pic de Hourgade en particulier.

Retour vers Aulon et le Chalet du Pic Noir où nous allons nous doucher, prendre l'apéro, diner, pour les plus courageux regarder le film tourné à Aulon (Un village presque parfait) et passer la nuit.

Dimanche 8 novembre

Après cette nuit reposante, le petit déjeuner avec ses bons gâteaux, nous repartons depuis le gîte vers la crête de Grascoueou.

La montée dans les bois par la route, puis la piste, puis le chemin se fait parfois rude. Les enfants profitent de chaque pause pour bricoler quelques cailloux. Puis nous sortons enfin de la forêt  (1550m) avec la vue dégagée sur l'Arbizon.

IMGP8748_IMGP8750-3 images

Nous passons ensuite par col à 1606m, en compagnie de quelques vaches, au niveau du Pla d'Adet juste en face et avec une vue plongeante sur Saint Lary. Au dela du Cap de la Pède les estomacs se font sentir, aussi nous nous installons pour le pique nique.

Les enfants fabriquent des lances et partent chasser, Mariannick nous fait faire l'exercice du cri libérateur, la pause permet des débuts de sieste... mais il faut repartir.

Nous visons cette fois-ci la piste pour éviter une descente trop raide.

IMGP8812_IMGP8813-2 images

A 1300m une dernière petite pause sur les billes de bois des forestiers. Puis retour au village d'Aulon avant de reprendre les voitures vers Brax.

Tour des aiguilles de Saboredo

Dimanche 25 octobre.  Départ de Brax à 6h00 (nouvelle heure). A Baqueira nous empruntons la longue piste du val de Ruda. En fait il ne faut pas prendre cette piste à l'entrée de Baqueira (erreur que nous avons faite), mais après le village au début de la montée vers le port de la Bonaigua !

Au bout de la piste à 1864m, nous sommes 8 à nous équiper pour aller voir de près les aiguilles de Saboredo.

Nous suivons le sentier bien marqué qui monte vers le barrage de Saboredo. Nous apercevons les aiguilles bien au dessus de nous.

Maintenant nous allons être hors sentier. Même celui qui est indiqué sur la carte Alpina du GPS est introuvable... Rapidement nous arrivons au pied du couloir, herbeux d'abord puis très caillouteux ensuite.

Pour franchir le col plusieurs options se présentent. Nous choisissons la voie la plus proche des aiguilles.

IMGP8560_IMGP8561-2 images

Ce passage (2561m) sera le bon choix, nous y trouvons même le poinçon du parcours d'un trail...

Maintenant c'est la descente dans le raide couloir herbeux annoncé dans le topo.

Arrivés au replat vers  2460m, nous décidons de pique niquer et de faire la photo de groupe.

IMGP8568-001

Mais il faut repartir vers le second col (2580m) au pied du Puis de Gerber. Les vues sur les aiguilles d'une part et le lac Gelat (ou Glaçat selon les cartes) d'autre part sont superbes.

Après avoir rejoint le lac et son déversoir nous descendons au dessus du la Major de Saboredo en direction du refuge (qui a été agrandi et que l'on ne devrait plus chercher au GPS l'hiver...).

IMGP8591_IMGP8592-2 images

Nous continuons directement sans passer par le refuge. Nous retrouvons les voitures, reprenons la piste (et la bonne option) puis c'est le pot à Artiès avant de rejoindre Brax.

Une merveilleuse journée au climat estival.

WE à Vicdessos (dimanche)

Dimanche randonnées

Les groupes se sont reformés avec une tendance forte pour la petite randonnée. Le groupe escalade est à peu près identique à celui de la veille.

Dimanche - Haute Randonnée - Pique d'Endron

Un groupe de 5 courageux, les premiers à partir, vont se lancer ce matin à l'assaut de la Pique d'Endron.

Il leur faudra 2h30 pour venir à bout des 1000m de dénivelé (depuis le parking de Goulier) et avoir atteint le sommet par la crête bien exposée. Mais la descente par l'autre crête, les rhododendrons, en évitant les barres rocheuses, sans sentier marqué prendra beaucoup plus de temps...

Dimanche - Randonnée - Orris des Légunes d'en haut

Le groupe "randonnée" est très réduit ce matin avec 8 participants. Le départ se fait depuis l'Artigue en suivant ensuite le GRT vers le port de l'Artigue.

Après une montée "ariègeoise" nous découvrons le Montcalm et le Pic de Verdaguer devant la Pica d'Estats.

Nous continuons en laissant le sentier pour la Pique Rouge de Bassiès. Nous passons un petit raidillon pour déboucher dans ce joli vallon de l'Artigue. Nous apercevons quelques chasseurs et entendons aussi un coup de fusil. Nous remontons jusqu'aux Orris des Légunes d'en haut où à l'abri du vent et au soleil nous pique niquons.

[Group 5]-IMGP8017_IMGP8019-3 images

Dimanche - Petite Randonnée - Chateau Montreal de Sos

Le groupe "petite randonnée" est le plus grand du jour. Départ d'Auzat, montée dans les bois vers les ruines du château, passage dans le tunnel et photo de groupe.

Groupe PR (D33)

WE à Vicdessos (samedi)

De nouveau le "Week End tous niveaux" a été un grand succès avec 60 personnes dont 17 enfants qui ont participé à ces 2 journées aux activités escalade, de la petite à la haute randonnée. Cerise sur le gâteau, nous étions hébergé dans un superbe et tout nouveau gîte à Auzat.

Après un rassemblement à Vicdessos, le groupe escalade partira vers les sites de grimpe et les randonneurs vers les sentiers du Soulcem.

Samedi - Randonnées

Nous partons tous ensemble depuis le lac de Soulcem (1650m). Le vent est soutenu et "frais".

Nous passons sous une belle cascade avant de rejoindre un groupe d'orrys vers 1800m, bien exposés et à l'abri du vent. C'est l'heure du pique nique avec vue sur les chevaux.

IMGP7932

Randonnée et Haute Randonnée

Les 22 du groupe randonnée et haute randonnée démarrent pour remonter les pentes soutenues vers les étangs de Sourracane (2290m) et Roumazet (2180m). Nous apercevons le groupe petite randonnée tout en bas.

Nous arrivons à la Sourracane puis nous profitons de la pause au Roumazet pour faire la photo de groupe.

[Group 3]-IMGP7973_IMGP7975-3 images

IMGP7977

Ensuite la descente bien pentue elle aussi vers la vallée, les voitures et le gîte.

Petite Randonnée

Les 23 du groupe petite randonnée partent aussi tranquillement découvrir le fond de la vallée.

La photo de ce beau petit groupe et puis redescente vers les voitures et le gîte.

Groupe PR(S24)

Samedi Escalade

Les 11 du groupe escalade sont partis dès le matin sur les sites d'Auzat Falaise Ecole ainsi que sur le site de Blocs de Laramade => voir l'article dédié.

Samedi soir - Gîte du Montcalm à Auzat

C'est dans un très belle structure et avec un accueil chaleureux que nous dinerons et passerons la soirée, en commençant bien entendu par l'apéro.

Bonne ambiance, bonne nuit, bon repos...

Les activités du dimanche dans un article à suivre...

WE Mini-pattes à Colomers

Samedi 19 septembre : 13h00 Nous voici 31 (dont 13 enfants) aux "Banhs de Tredos" d'où nous démarrons notre randonnée. Soleil et sourires sont bien présents.

IMGP7656

Nous empruntons le sentier qui évite bien la piste. Nous passons ruisseaux et torrents.

IMGP7660 IMGP7662

Quelques pauses sont nécessaires pour chercher les poissons ou bien reposer les mini-pattes.

IMGP7684 IMGP7713

16h30 Nous arrivons au pied du barrage, le trop-plein débite. Un petit effort et nous voici au bord du lac.

IMGP7733 IMGP7739

Le refuge est en vue et c'est en musique que nous sommes accueillis.

IMGP7765 IMGP7763

Nous avons marché 6,8km, monté 446m (et descendu 65m). Pas mal pour cette 1ère journée... La nuit sera utile pour tout ce petit monde...

Dimanche 13 septembre : 7h30 c'est l'heure de se lever, le soleil est encore derrière les montagnes. Mais après le petit déjeuner les sommets s'éclairent...

IMGP7795 IMGP7793

[Group 4]-IMGP7814_IMGP7815-2 images

Nous reprenons le chemin du barrage que nous traversons.

IMGP7827 IMGP7832

Nous montons au "Coret de Cloto" (2188m) où nous pouvons faire la photo de groupe.

IMGP7840-001

Nous redescendons au Lac Long où quelques expériences nautiques sont tentées

IMGP7845 IMGP7880

Mais il faut interrompre les jeux... la descente va être longue en passant par les Lacs Cloto puis le sentier bien raide dans la forêt où toute l'attention des petits et des grands est nécessaire. Enfin nous arrivons au replat à 2050m où nous pique niquons et où les travaux nautiques reprennent.

IMGP7884 Sans titre-001

13h15 Le ventre plein et les jambes reposées, nous continuons la descente jusqu'à la piste que nous empruntons jusqu'aux voitures.

Pour cette seconde journée ensoleillée nous aurons parcouru 8,7km, monté 142m et descendu 517m.

Tout le monde est ravi par ce beau week-end et ce superbe site des Pyrénées espagnoles.

Pic de Hourgade

Samedi 12 septembre : depuis les granges d'Astau (1100m), nous sommes montés au refuge d'Espingo (1950m).

Vue depuis refuge d'Espingo

Dimanche 13 septembre : départ aux aurores, le soleil colore tout juste les sommets

IMGP7581

Nous atteignons la fin du "plat" à 1900m et atteignons rapidement la cote 2250m

IMGP7586  IMGP7593

La montagne peut être dure pour ses habitants... Notre objectif est en vue

IMGP7598  IMGP7599

A 2400m nous devons affronter un "couloir herbeux assez raide"

IMGP7608

Depuis le col sans nom (2450m), jusqu'au sommet (2864m), nous montons avec beaucoup d'attention
les mains étant parfois utiles, le final particulièrement, mais la vue est magnifique

IMGP7616_IMGP7617-2 images

Le vent souffle et est frais, nous prenons juste le temps de regarder le paysage et faire la photo de groupe

IMGP7618

Nous allons nous installer pour le pique nique au bord de la plage

IMGP7628_IMGP7629-2 images

Le ventre rempli nous poursuivons la descente vers les lacs de Nère (2300m)

IMGP7648

Par une sente escarpée, où les mains seront utiles, nous rejoignons le Couret
d'Esquierry (2131m) mais la pluie arrive en même temps

IMGP7650

C'est maintenant la longue descente jusqu'aux voitures,
et après 9h de marche la bière et la crêpe bien méritées.

Sans titre

Pass’Aran

Pour la dernière semaine de juillet, Patrick, Sophie, Jean Marc, Christine, Yannick et Dominique ont parcouru le circuit "Pass'Aran" : Eylie, Etang d'Araing, Montgarri, refuge des Estagnous, maison du Valier, Eylie.

J1 (9,3 km +1340m -365m) : Depuis Eylie, montée au refuge de l’étang d’Araing dans la brume et le brouillard. Juste un peu de soleil au col.

IMGP7196-001

J2 (21,6 km +1000m -1655m) : Départ du refuge avec le soleil et vue sur le Crabère.

IMGP7209_IMGP7210-2 images

Nous sommes bien au dessus de la mer de nuages

IMGP7220_IMGP7221-2 images

Portillon d’Albe (2450m), nous basculons en Espagne (val d’Aran). Nous avons vue sur toute la chaine des Encantats, jusqu’à l’Aneto et les 3000 du luchonnais.

IMGP7252_IMGP7253-2 images

Nous arrivons aux mines, nous empruntons les anciennes voies « ferrées »

IMGP7274-001IMGP7279-001IMGP7281-001

Puis longue descente jusqu’au refuge de Montgarri (1650m)

IMGP7284_IMGP7285-2 images

J3 (13,2km +1340m -750m) : Départ de Montgarri, toujours avec le soleil

IMGP7286-001

Montée vers le port de la Ginetta (2450m)

IMGP7293_IMGP7294-2 images

Puis port de Barlonguère (<>1520m) pour rebasculer en France

IMGP7296_IMGP7298-3 images

Vue sur le Valier. Nous apercevons très bien tout au fond le refuge des Estagnous mais il est encore à plus de 3h de là…

IMGP7300-001

Le brouillard nous attrape dans la descente…

IMGP7311_IMGP7312-2 imagesIMGP7317-001

J4 (7,52km +7m -1310m) : Refuge des Estagnous (2240m), la pluie s’est invitée et imposée… Ce sera donc une longue descente humide jusqu’à la maison du Valier

IMG_1804-001IMG_1825-001

J5 : pluie et orages annoncés, nous shuntons la dernière étape (la plus longue, 10h de marche annoncées et 1600m de dénivelé).

Encore de beaux souvenirs

Bessiberi Nord

Le samedi, nous montons vers le refuge dans une merveilleuse végétation,

Besiberi

au refuge, bière bien méritée!

Besiberi

Dimanche, arrivée à l'estany de Mar, l'objectif est en vue mais encore loin,

Besiberi

nous abordons le couloir menant à la brèche pour aborder le sommet par le sud

Besiberi

les derniers 100m se font en escalade

Besiberi

superbe belvédère

Besiberi

la photo de groupe,

Besiberi

nous abordons la descente des névés,

Besiberi

halte au refuge pour une bière avant de rejoindre les voitures.

Besiberi