WE HR des 30 juin et 1er juillet dans les Encantats

Le programme initial prévoyait le Marboré par le refuge des Sarradets;
comme les travaux de rénovation de ce dernier ne sont pas terminés
(ouverture prévu en septembre 2018), nous avons changé de destination et
opté pour les Encantats et le refuge de la Restanca.

Samedi: il fait grand beau et très chaud! Après 3/4h de piste
fastidieuse, la montée, qui suit dans la forêt, est agréable et nous
régale les yeux.

Enfin après 1h45, nous atteignons le refuge,

où nous prenons une bonne bière avant de nous installer et  passer
ensuite à l'apéritif, puis au diner.

Petit digestif en profitant des derniers rayons de soleil,

avant d'aller au dodo.

Dimanche, nous avons décidé d'aller vers le Tossal de Mar.

Il fait beau et déjà un peu chaud: il n'a pas dû geler en altitude.

Au soleil levant, les paysages sont particulièrement beaux.

nous grimpons tranquillement dans la forêt avant d'en sortir pour
découvrir l'Estany de Mar (avec son île bien connue) dominé par le
Besiberri-Nord.

#img7

Nous continuons la progression vers notre objectif; la neige est alors
au rendez-vous et nous mettons les crampons pour gravir les pentes qui
se redressent.

Nous atteignons le col (2545m entre le Tossal de Mar et le pic sans nom
au Nord-est: selon les cartes, les noms varient!!!) indiqué par le topo
en notre possession.
Après un début  d'escalade de la crête (direction S-O) menant au sommet,
il s'est avéré que celle-ci était beaucoup plus technique qu'indiquée
sur le topo et que cordes et baudriers étaient nécessaires.
En fait, le topo est faux (ou mal écrit): il ne faut pas monter au col
(2545m), mais continuer vers le Sud-Sud/Ouest jusqu'à atteindre la crête
Sud du Tossal de Mar (vers 2600/2650m) et gravir ensuite celle-ci.
L'heure avançant, nous avons décidé de renoncer à notre sommet et de
redescendre un peu plus bas pour le casse-croûte.

Avant d'atteindre le refuge, nous avons pu voir un hélicoptère se poser
et prendre une personne malade.

Après une bière au refuge, descente pour retrouver les voitures.
Avant de rejoindre Brax, arrêt à Vielha pour notre pot habituel.
Belle randonnée et reconnaissance des alentours du Tossal de Mar: le
sommet sera pour une autre fois!

#img12#

WE au Marcadau 7 et 8 avril 2018

Pour ce WE,  nous sommes 11 à nous retrouver au Pont d'Espagne et c'est
à l'abri que nous prenons notre casse-croûte, alors qu'une grosse averse
orageuse s'abat sur le site.

La pluie ayant presque cessé, bien équipés, nous commençons notre longue
montée vers le refuge Wallon.

 

2h et 45 minutes après, nous arrivons bien humides au refuge. Vite, il
faut trouver de la place autour du poêle pour sécher les affaires, avant
de profiter de la bière, puis de l'apéritif et enfin du repas préparé
par nos gentils hôtes; puis se sera le digestif et le dodo.

Dimanche, il a neigé durant la nuit et il neige encore!

Après le petit déjeuner et avant de partir, photo de groupe.

4 courageux skieurs partent en directions du lac d'Aratilles, alors que
le reste du groupe, pas motivé, décide de redescendre.
La montée dans la forêt est très agréable.

Mais arrivés sous le ressaut avant le lac, la visibilité devient
vraiment mauvaise; nous décidons alors de faire demi-tour; la descente
est prudente dans une bonne neige.

Pendant ce temps, le reste du groupe a fait une halte à l'auberge du Clot.

Les courageux les retrouvent pour partager le repas de 13h.

Si vous désirez vous protéger de la pluie ou de la neige, voici une
publicité:

 

Bon WE malgré le mauvais temps qui ne nous a pas permis d'admirer le
magnifique panorama qu'on peut voir du refuge.

Sortie initiation ski de randonnée 17 décembre 2017

Pour cette sortie consacrée à l'initiation au ski de randonnée, nous
sommes 10 à nous équiper sur le parking de Piau Engaly. Michael est aux
commandes et vérifie que chacun est bien équipé.

Le ciel est nuageux avec quelques éclaircies.

Séance d'explications pour la mise en place des peluches (dites peaux de
phoque) ainsi que le fonctionnement du matériel de sécurité,  avant de
commencer notre randonnée dont la destination est la Hourquette de
Chermentas.

Les sommets sont bien blanchis,

et il faut "brasser" la neige pour faire la trace dans celle-ci tombée
dernièrement (30 à 50cm).

Enfin après tous ces efforts, nous arrivons à destination: Hourquette de
Chermentas (2439m).

Certains en profitent pour se reposer

 

et d'autres sont heureux d'y être parvenus.

Un coup d’œil de l'autre côté de la Hourqette,

avant de commencer la descente et trouver un endroit moins venté pour le
casse croûte.

Cette descente s'effectue dans une bonne neige, mais avec prudence car
la visibilité du relief n'est pas merveilleuse.
Sur la fin, il faut se faire les muscles en poussant sur les bâtons!!!

WE DVA à Salardu

9-10 décembre

Pour ce WE, consacré comme chaque année à l'exercice DVA, nous sommes 19
à nous retrouver au Port de la Bonaigua et c'est sous un beau soleil,
avec un air plutôt frais mais vivifiant, que les apprentis secouristes
ont pris en main leur appareil, puis ont recherché dans la neige des
victimes fictives d'une avalanche elle-même fictive.

Après cet exercice, casse-croûte au soleil et à l'abri du vent,

avant de s'élancer à l'assaut du Tuc de la Cigalera.

Les vues sur la Chaîne et le massif de la Maladetta agrémentent notre
progression.

Belle descente dans une très bonne neige,

avant de nous retrouver tous au refugi Rosta à Salardu,

où nous avons passé une superbe soirée,

alors que dehors, neige, puis pluie!

Dimanche, la météo a changé; nous décidons cependant de monter vers le
Cap des Closos depuis le Plan de Beret.
Dès le départ, nous sommes dans le brouillard.

Rapidement, nous en sortons, mais le ciel est très nuageux et la
visibilité moyenne.

Arrivés au pied du Tuc, nous décidons de redescendre avant la pluie.

Au retour, arrêt, pour le casse-croûte, à notre refuge avant de
reprendre la route vers Brax, heureux de ce beau et sympathique WE.

Pic de Piele de Mil

26 novembre 2017: en ce beau dimanche , nous sommes 4 à pénétrer dans le
pays de l'ours.

Il fait frais, mais les belles éclaircies sont là pour nous donner du
baume au cœur.

A partir d'environ 1300m, quelques flocons, tombés récemment, recouvrent
en partie la végétation qui a pris ses couleurs d’automne.

Vers 1600m, la neige est plus abondante, ancienne et gelée, nécessitant
les crampons pour progresser plus sereinement et traverser les 2
couloirs d'avalanches.

L'objectif est en vue.

Enfin, nous attaquons la pente sommitale pour atteindre la crête

 que nous suivons jusqu'au sommet.

 

Vues sur le Crabère, le Maubermé, ... à travers les nuées.

Le petit vent et la fraicheur de l'air nous font redescendre rapidement
jusqu'à la cabane de l'Uls

où nous prenons le pastis et le casse-croûte au soleil.

Après avoir repris des forces, nous entamons la descente, dans un décor
hivernal, pour rejoindre la voiture.

 

Belle randonnée

WE tous niveaux – Tuc du Port de Vielha

Dimanche,
Après avoir laissé une voiture au niveau de la bouche sud du tunnel de Vielha, nous remontons la piste au-dessus de la bouche nord jusqu'au "belvédère" pour emprunter le chemin menant au Port de Vielha.
Passage à la cabane del Pontet,

Nous continuons par un sentier agréable,

Nous atteignons la combe menant au Port. Une fois au col, le sommet du Tuc del Port de Vielha (2605m) est rapidement atteint.

Nous dominons le beau lac Redon

La vue, à 360°, est magnifique sur le massif de la Maladetta et l'ensemble des Pyrénées

Nous en profitons pour la photo de groupe

Belle descente côté sud en passant sous le Port Vielh deth Horo pour rejoindre la voiture laissée précédemment.

Superbe randonnée.

sortie HR 6 des 26 et 27 août 207

Pour la première sortie haute randonnée de la saison 2017-2018, comme
prévu au programme, nous sommes allés randonner jusqu'au Pic de
Clarabide (3020m) en dormant au refuge de la Soula .  Nous ne sommes que
2 pour cette randonnée exigeante.

Depuis le Pont de Part, la montée au refuge est tranquille, agréable et
instructive quand on s'arrête aux différentes stations explicatives.

Au refuge de La Soula, l'accueil est sympathique, le repas est très bon
et la bière artisanale d'Arreau excellente.

La soirée est agréable et très instructive  sur la maintenance des
conduites forcées et autres ouvrages des barrages hydroélectriques.

Dimanche, lever tôt car la randonnée sera longue; le ciel est voilé,
mais il fait relativement beau et déjà chaud.
 Alternance de montées, descentes, replats avant d'atteindre le lac de
Pouchergues

La pente se redresse pour atteindre le lac de Clarabide et les blocs
rocheux sont de plus en plus présents.

Le dernier couloir,  menant au port de Gias, est raide et sur un terrain
croulant.

Puis, il suffit alors de remonter des pentes faciles jusqu'au' au sommet.

La vue est à 360°

#img7

Malheureusement, quelques gouttes de pluie (pas très longtemps) nous
font redescendre rapidement et c'est ensuite la longue descente avec
quelques arrêts pour le casse-croûte ou se reposer.

Enfin le refuge, où nous goûtons de nouveau à la bonne bière, qui nous
donnera le courage nécessaire pour retrouver la voiture.
Retour à Brax sans oublier une autre bière bien méritée à Arreau.

Belle randonnée, mais très exigeante.

sortie HR 5 du 22 avril 2017 au Tuc de Pincela

Pour ce samedi 22 avril 2017, comme prévu au programme, nous sommes
allés randonner jusqu'au Tuc de Pincela (2546m) en partant au-dessus de
Bagergue (Val d'Aran). Nous devions être 5 au départ de cette
randonnée, mais finalement nous nous retrouvons à 3, les 2 autres ayant
renoncé pour cause de maladie.

Après un arrêt café à Arties, nous prenons la route de Salardu, puis
Bagergue et continuons la piste jusqu'au Borda de Pero; la météo est
avec nous et le restera pendant toute le randonnée.

Dès le départ, la pente est raide; puis, elle se radoucit et nous
cheminons parmi les noisetiers.

Nous retrouvons, peu avant la cabane de Moredo, la piste que nous
suivons un petit moment avant de la quitter peu avant le Coret de
Varrados pour contourner à flanc la Sierra d'Arenho; la neige est là et
nous chaussons les raquettes.

La neige porte et est gelée; aussi nous quittons les raquettes pour les
crampons et rejoignons les étangs de les Truites et de Pincela.

Au nord du Tuc de Pincela, pour rejoindre la crête, un couloir nous
tente: nous le remonterons rive droite.

Une fois sur la crête, un dernier "coup de cul" nous amène au sommet.

Le panorama est somptueux: nous embrassons la chaîne des Pyrénées et
plus particulièrement le massif de la Maladetta avec l'Aneto, les
Encantats; les souvenirs se réveillent!

Après le pastis et le casse-croûte, nous redescendons au col situé au
sud du pic et, ensuite, piquons Nord-Est pour rejoindre directement la
piste près de la cabane de Moredo

Après la neige, nous pouvons constater que le printemps est bien là et
que la nature se réveille.

Par le même chemin qu'à l'aller, nous rejoignons la voiture.
Retour à Brax sans oublier une bière bien méritée à Arties.

Magnifique boucle par une belle journée: soleil, neige et personne!.

sortie SR 5 du 29 janvier 2017

Pour ce dimanche 29 janvier 2017, il était prévu une sortie ski de
randonnée et raquettes HR au col de Conanglès de l'autre côté du Val
d'Aran; comme il avait neigé assez bas en quantité , il était préférable
d'en profiter pour réaliser une randonnée que ces conditions
permettaient. Nous avons donc opté pour l'enchaînement Pic du Cagire-Pic
de l'Escalette à partir du col de Menté et nous ne l'avons pas regretter

Après un arrêt café à St Béat, nous prenons la route du col de Menté.

Nous commençons par descendre un peu en suivant la piste forestière de
la forêt domaniale de Boutx au bord de laquelle nous apercevons un isard.

Une fois la croupe du bois contournée, nous apercevons le premier
objectif: le Cagire.

Toujours en suivant la piste qui remonte, nous atteignons les cabanes de
Larreix.

Nous sortons du bois et remontons la pente qui nous mène au col situé
entre le Cagire et Pique-Poque; nous pouvons aussi voir le vallon que
nous remonterons plus tard pour atteindre le Pic de l'Escalette.

Du sommet la vue est magnifique sur l'ensemble de la chaîne

Nous redescendons d'abord en suivant la crête puis dans la face avec une
superbe neige.

Casse-croûte aux cabanes de Larreix.

Alors que les raquetteurs vont rejoindre les voitures en suivant le
chemin aller, les skieurs partent à l'ascension du Pic de l'Escalette
tout d'abord en suivant une piste puis en remontant le vallon qui mène à
un col à l'ouest du sommet.

L’arrivée au col est délicate!

Il ne reste plus qu'à rejoindre le sommet.

Superbe descente pour rejoindre la piste de la cabane de l'Escalette et
retour aux voitures par celle-ci.

Magnifique boucle par une belle journée: soleil et bonne neige.

Sortie HR 5 pic du Céciré 8 janvier 2017

Pour ce dimanche 8 janvier 2017, il était prévu une sortie ski de
randonnée au Montanyo d'Arreu dans le Val d'Aran; le manque de neige,
comme vous pouvez le constater sur les photos, a fait changé celle-ci en
une sortie HR 5 au Pic de Céciré.

Après un arrêt café à Luchon, nous prenons la route de Super Bagnères
puis la piste qui mène aux granges d'Espone

Le vallon que nous devons remonter, n'est enneigé qu'en haut.

Les nuages accrochent les sommets frontaliers

Alors que nous progressons lentement sur la pente, des isards nous
observent de haut; il y en a même un qui nous a fait une démonstration
de descente au galop!

Peu avant le col de la Coum de Bourg, nous trouvons la neige

Nous hésitons entre monter au Pic de la Coum de Bourg ou au Céciré;
finalement, ce sera ce dernier

Du sommet, nous dominons le vallon des granges de Labach (à faire à ski)
ainsi que la station de Super Bagnères qui est ouverte mais avec une
seule piste, long serpent blanc!

Après le casse-croûte au sommet, nous redescendons prudemment avec
crampons et piolets

Puis retour aux voitures en empruntant une partie du nouveau GR 10
superbement bien tracé et en évitant les "cascades de glace".

Retour à Brax pour déguster la galette de la municipalité après les vœux
du Maire.

Très belle randonnée malgré le peu de soleil.

Initiation SR Pic de l’Aiguillette

Après un arrêt café à Sarrancolin, nous garons les voitures sur l'aire
de stationnement à l'entrée du tunnel de Bielsa. Il fait grand beau mais
un peu frais!

Une fois équipés, nous commençons la montée vers le col sous le Pic de
l'Aiguillette.

Après une petite pose pour reprendre des forces, nous atteignons le col
(2392 m); au soleil nous pouvons admirer le magnifique cirque de
Barroude et ses falaises.

C'est à pieds avec les crampons que certains d'entre nous montent au Pic
de l'Aiguillette (2517 m); malheureusement, alors que nous ne sommes pas
loin du but et suite à un problème technique de crampons, nous
redescendons au col.

Casse-croûte au soleil devant ce beau spectacle (Pic de la Munia, Pic de
Troumouse, Pic Gerbats, Pic de la Gela, Soum des Salettes, Campbieil,
Estaragne, etc. ...)

Après avoir enlevé les peaux et couteaux, nous entamons la descente à
skis sur une neige un peu gelée, parfois cartonnée mais bien skiable
pour rejoindre les voitures.

Superbe journée et belle initiation.

WE DVA des 3 et 4 décembre 2016

Samedi matin: direction le Plan de Beret où nous garons les voitures; il fait super beau et le peu de neige ne nous a pas empêché de faire notre
entrainement annuel à l'utilisation des DVA (Détecteur de Victimes d'Avalanches).

Après cet exercice et le casse-croûte, nous nous sommes dirigés vers le Tuc de Pèdescauç.

Peu avant d'atteindre le sommet et comme à cette époque la nuit arrive assez tôt, nous décidons de redescendre par le vallon de Barrongueta pour rejoindre le refuge avant la nuit.

Belle soirée au refuge de Montgarri avec des étoiles plein les yeux.

Dimanche, les nuages envahissant la chaine côté du Tuc de Baciver, nous avons choisi l'autre versant;

Un groupe est monté au Tuc de Costarjas alors que l'autre allait vers le Coret dera Serra.

Les 2 groupes se retrouvent au Coret pour pique-niquer devant un superbe paysage,

sans oublier la fameuse photo de groupe avant de redescendre pour notre pot habituel à Salardu et de nous séparer.

Superbe WE qui ne s’effacera pas avant longtemps de nos mémoires

Col de la Montagnette en boucle

Pendant la nuit, le mauvais temps avait pris de l'avance sur les prévisions; aussi, quand nous commençons notre randonnée depuis l'Hospice de France, le ciel est bien chargé mais il ne pleut pas. Les couleurs des feuilles nous rappellent que nous sommes bien en automne.

Alors que nous suivons le chemin dit de l'Impératrice, il commence à bruiner nous obligeant à mettre les protections.

A la sortie du bois de Bédourède, début du cirque de la Glère, nous remontons le ruisseau de la Montagnette en suivant une sente peu marquée avec quelques traits bleus par moment.

La pente se redresse fortement avec quelques passages délicats.

Nous passons à côté du lac du Maille, la pente s'adoucit un peu.

Nous dominons maintenant le lac de la Montagnette

Nous atteignons le col de la Montagnette où nous sommes accueillis par de fortes rafales de vent.

Descente; le ciel commence à se dégager et nous atteignons le refuge de Venasque où nous prenons notre casse-croûte dans la partie hiver.

Enfin, descente finale sur l'Hospice de France où nous prenons comme d'habitude une bière bien méritée.

Superbe boucle un peu humide pour la première partie.

La Mongie (Pène Arrouye)

Dimanche 8 octobre

Après avoir garer les voitures dans le lacet (1350m) de la route
conduisant à La Mongie, nous commençons, dès 8h, notre randonnée en
suivant le sentier menant vers le refuge de Campana du Cloutou. La
couverture nuageuse nous cache les sommets. Au Pla de Garet, nous
quittons le sentier pour remonter Nord-Est les pentes herbeuses afin
d'atteindre la crête que nous suivons Sud. Enfin nous émergeons de la
mer de nuages.

La pente se raidit.

Nous atteignons le Soum de Marianette (2354m).

De là, nous pouvons voir notre objectif la Pène Arrouye. Après être
redescendus un peu pour franchir le Carrot Nègre en contournant par la
gauche quelques blocs rocheux, nous gravissons la pente terminale en y
mettant par moment les mains.

Pène Arrouye (2420m).

Le panorama est superbe et nous prenons notre casse- croûte avant
d'entamer la descente dans la pente située tout de suite au Sud du
sommet (à gauche du contrefort Nord).

Un peu avant le lac de Caderolles, nous retrouvons la brume, puis le sentier et enfin les voitures.

Belle randonnée en boucle avec un super temps au dessus des nuages.

Col de la Jonction

Samedi 30 janvier 2016

En raison du peu de neige, nous suivons les pistes dans un premier temps
col de jontion 1

Maintenant il faut retrouver le vallon que nous aurions dû prendre près du départcol de jontion 2
Pour cela il faut contourner une crête à travers la végétationcol de jontion 3
Nous arrivons à un petit col (2245m) d'où nous découvrons le fameux col de jonction Estanyol-Font Fréda,col de jontion 4
Nous attaquons la dernière montée,col de jontion 5
Nous sommes au col avec la vue sur le vallon du pic de la Mine,


Photo de groupe avant de redescendre vers les voitures et notre pot habituel.

col de jontion 10