Escalade Saint-Antonin

Participants: Florence, Cécile, Pierre, Julien, Franck sur le site de la Madeleine. Marie et Laurent sur le site d’Amiel... Départ 8h00 de Brax, arrivée vers 9h30 au pied des voies et, sans se tromper, pour une fois. Franck et Flo installent rapidement les deux premières voies Fai te mal 4+ et Let que te fan saga 4+/ 5+ selon les variantes, sur un caillou encore froid, commençant juste à s'éveiller sous les premières caresses du soleil.

Vue sur la vallée de l'Aveyron depuis la Madeleine.

Puis Julien, Pierre et Cécile s'attaquent aux voies équipées.

Julien et Pierre en préparation, Cécile et Flo en action.

Pendant que Julien va rejoindre le groupe des minipattes parti de la chapelle de la Madeleine pour rejoindre le site, Franck installe Requéquéta de piot 6a enchaînant dalle, dülfer et dièdre, et Flo équipe Fai lo con 4 avec un départ déstabilisant. Franck poursuit avec la Voie du sarcophage 5+. Et en attendant l'arrivée des minipattes, nous alternons les montées sur les 5 voies équipées.

Flo tranquille dans un léger dévers patiné

Julien arrive avec le groupe des randonneurs, et nous prenons rendez-vous pour le repas vers 12h30 sur le plateau. Il fait chaud et Pierre a trouvé un cavité fraîche pour conserver son casse-croûte.

Pierre, crocs au pieds et bien calé à l'abri du soleil, en train d'assurer Julien dans Fai le con

Franck décide d'installer Los Barbudos 6a avant de partir déjeuner, histoire de moins souffrir avec sa sardine dans l'estomac: avec les minipattes, les repas sont des plus sérieux, bien plus copieux qu'avec les balèzes de la haute randonnée. Difficile de résister aux gâteaux et autres douceurs offerts par les enfants. Cette Barbudos légèrement déversante avec dülfer, transfert de poids s'avère une belle entrée en matière avant la repas.

Pendant de temps, Marie et Laurent grimpent sur le secteur d'Amiel, et leurs oreilles ont dû siffler sous des noms évoquant paddles et réveil à quadrant solaire.

Nous laissons nos cordes en place à la disposition d'un trio et rejoignons le groupe. Il fait vraiment chaud et l'absence d'ombre nécessite de mettre en place des stratégies pour éviter le coup de soleil sur l'occiput.

Après une tranche de gâteau, nous retournons au front avec Grégoire et Jules motivés pour faire une voie en couenne. Franck équipe Zazaza 4+ à cet effet. Jules, expérimenté via plusieurs week-ends à Bor et Bar , grimpe le premier, suivi par Grégoire pour sa première expérience à l'extérieur.

Jules dans la Zazaza
Grégoire dans la Zazaza

Bravo aux deux athlètes, qui repartent pour une dernière ballade à Bruniquel, lieu de rendez-vous pour la clôture de la journée autour d'une pression bien méritée. Flo, Cécile et Pierre après avoir souffert dans Los barbudos, se finissent sur Qui con que truco, 4+ dans une longue fissure en diagonal, et Tinte Marie qu'alan tomba, 5 en dévers.

16h30 approche et nous plions le matériel pour rejoindre les voitures. Une dernière photo et rejoignons le bar de Bruniquel pour une Leffe de Printemps bien méritée. Prochaine sortie dans 15 jours le 14 avril si le temps le permet...

Franck, Julien, Flo, Cécle et Pierre sous le soleil de la Madeleine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.