Corbières

Samedi matin, nous nous retrouvons à 8h45 à la gare de Brax, et partons
vers Albas dans les Corbières, après une photo avec Catherina. Très belle
route jusqu'à notre destination. Notre équipe de 28, dont 14 minipattes de
3 à 11 ans, se lance sur le "sentier du géologue". En effet dans les
Corbières, il y a 65 Millions d'années, les couches ont été plissées,
cassées, redressées... Sur notre chemin nous découvrirons d’étranges traces
de ces affrontements passés.

A bout de 30 mn de marche nous apprenons que des œufs de dinosaures ont été
découverts sous nos pas. Nous observons aussi un scorpion languedocien
(buthus occitanus pour Aurélie) vivant... Heureusement personne ne s’est
assis dessus !

Après un picnic au moulin, l'aventure continue et nous découvrons, au bords
du chemin, d'innombrables fossiles de coquillages de toutes sortes! La mer
s’est retirée doucement en laissant quelques preuves de son passage.

Malheureusement nous avons dû nous séparer… des semelles de Gaëlle. Elle
finira la rando en ‘quasi chaussettes’ !

Nous redescendons ensuite à travers de magnifiques paysages. Nous avons
parcouru 9km et 320m de dénivelé cette première journée.

Nous nous retrouvons au gîte Castelnau à Laroque de Fa et notre équipe se
divise; ce sera foot et balançoire pour les uns, balade à la recherche de
l'aqueduc pour les autres (il n'y en a qu'un qui l'a trouvé !!), ou encore
footing qui se finit en tête à tête avec des vaches peu commodes.

Après une soirée sympathique et une nuit reposante, y compris pour la
chambre dortoirs des enfants, nous voilà reparti pour notre deuxième rando
partant du village de Termes, haut lieu Cathare.

Nous laissons 3 coéquipiers sur le parking, dont un minipatte et sa
cheville foulée suite au match de foot …

Notre programme du jour sera divisé entre marche autour du château de
Termes dominant les vertigineuses gorges du Termenet, pêche en bas du
canyon et grimpette à la cascade pour apercevoir l’entrée des gorges
encaissées.

La citadelle cathare, perchée sur son rocher, a résisté en 1210 plus de 16
semaines aux attaques de Simon de Montfort, défendue par Raimond de Termes
avec quatre cent soldats, vingt chevaliers et, chose rare, un ingénieur
spécialiste des machines de guerre.

Après 215m de dénivelé, nous avons la récompense du panorama, avec le
soleil en prime.

Puis nous entamons la descente et installons le pic nic dans un sous-bois
où les enfants en profitent pour faire cabanes secrètes et expéditions dans
les arbres. C’est aussi l’heure tant attendue du partage des victuailles !!

Nous suivons ensuite le sentier jusqu’à atteindre le ruisseau du Termenet.

Là, quartier libre !

Nous redescendons enfin au village, en passant au pied du château que nous
avons observé sous tous les angles depuis ce matin. Au final 5km et 215 m
de dénivelé.

#img12#

Les petits rêveurs ont pu faire le plein de jolis paysages, les gourmands
d’odeurs de thym, de romarin, de lavande et de genêts et les aventuriers de
coquillages fossilisés et d’œufs (ou de crottes) de dinosaures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.